En raison d'un grand nombre d'appels, nous vous recommandons de nous contacter par mail ou via votre Espace Client. Merci de votre compréhension.
Menu
Aide

Remboursements chez le médecin : comment ça fonctionne ?

Devis Assurance Santé

Vous venez de consulter votre médecin ou le pédiatre de votre enfant ? Dans quelques jours, vous recevrez un remboursement de la Sécurité sociale et de votre mutuelle santé. Nous vous expliquons comment cela fonctionne. Nous vous donnons aussi des conseils pour être bien remboursé.

 

Le remboursement de la Sécurité sociale pour les adultes

Vous êtes bien remboursé dans les cas suivants :

  • Vous avez respecté le parcours de soins coordonnés.
  • Vous avez consulté un praticien de secteur 1 qui ne pratique pas de dépassements d’honoraires.

Vous êtes donc allé chez votre médecin traitant, son remplaçant ou un spécialiste qu’il vous a indiqué. C’est aussi le cas si vous avez eu une urgence.

Vous avez consulté un médecin de secteur 1 en respectant le parcours de soins ?

Les médecins de secteur 1 facturent la Base de remboursement de la Sécurité sociale. Ils ne pratiquent donc pas de dépassements d’honoraires, sauf dans certains cas. Par exemple, si le praticien s’est déplacé à votre domicile, il peut vous faire payer un peu plus cher qu’à son cabinet.

En choisissant un médecin traitant vous entrez dans le parcours de soins coordonnés. Grâce à lui vous êtes mieux remboursé par la Sécurité sociale et votre mutuelle grâce à un tarif conventionné. Vous économisez ainsi sur vos frais de santé.

Médecin consulté Exemple
de tarif
Montant remboursé Somme
à votre charge
Généraliste 25 euros 16,50 euros 8,50 euros
Spécialiste 25 euros 16,50 euros 8,50 euros
Psychiatre, neuropsychiatre, neurologue 41,70 euros 28,19 euros 13,51 euros

Vous avez consulté un médecin de secteur 2 ou 3 ?

Les médecins de secteur 2 ou 3 fixent librement leurs honoraires, mais la Sécurité sociale vous rembourse le même montant que pour un médecin de secteur 1. Votre participation forfaitaire est donc plus importante.

Médecin consulté Exemple
de tarif
Montant remboursé Somme
à votre charge
Généraliste 45 euros 15,10 euros 29,90 euros
Spécialiste 55 euros 16,50 euros 38,50 euros
Psychiatre, neuropsychiatre, neurologue 60 euros 26,30 euros 33,70 euros

Le remboursement de la Sécurité sociale pour les moins de 16 ans

Plus votre enfant est jeune, plus le prix de la consultation chez le médecin ou le pédiatre est élevé. La somme qui reste à votre charge est donc plus conséquente. Les moins de 16 ans ne sont pas tenus de respecter le parcours de soins et de choisir un médecin traitant. Que vous alliez chez votre praticien habituel ou un inconnu ne change ainsi rien à la somme reçue.

VOTRE ENFANT A CONSULTÉ UN GÉNÉRALISTE

Médecin consulté Âge de l’enfant Exemple de tarif Montant remboursé Somme
à votre charge
Généraliste – secteur 1 de 0 à 6 ans 30 euros 21 euros 9 euros
Généraliste – secteur 1 de 6
à 16 ans
25 euros 17,50 euros 7,50 euros
Généraliste – secteur 2 de 0 à 6 ans 37 euros 19,60 euros 8,40 euros
Généraliste – secteur 2 de 6
à 16 ans
33 euros 16,10 euros 16,90 euros

VOTRE ENFANT A CONSULTÉ UN SPÉCIALISTE

Médecin consulté Exemple de tarif Montant remboursé Somme à votre charge
Spécialiste
secteur 1
30 euros 21 euros 9 euros
Spécialiste
secteur 2
35 euros 16,10 euros 18,90 euros
Psychiatre, neuropsychiatre,
neurologue
secteur 1
46,70 euros 32,69 euros 14,01 euros
Psychiatre, neuropsychiatre,
neurologue
secteur 2
60 euros 27,30 euros 32,70 euros
Cardiologue
secteur 1
51 euros 35,70 euros 15,30 euros
Cardiologue
secteur 2
65 euros 32,01 euros 32,99 euros

VOTRE ENFANT A CONSULTÉ UN PÉDIATRE

Médecin consulté Âge de l’enfant Exemple de tarif Montant remboursé Somme à votre charge
Pédiatre – secteur 1 de 0 à 6 ans 32 euros 22,40 euros 9,60 euros
Pédiatre – secteur 1 de 6
à 16 ans
28 euros 19,60 euros 8,40 euros
Pédiatre – secteur 2 moins
de 2 ans
37 euros 19,60 euros 17,40 euros
Pédiatre – secteur 2 de 2
à 16 ans
34 euros 16,10 euros 17,90 euros

Si vous avez des enfants en bas âge ou/et que vous consultez souvent des médecins de secteur 2 et 3, la facture va être rapidement salée. Pour alléger la note, optez pour une mutuelle qui prend bien en charge les consultations chez le médecin. Lisez ces quelques conseils pour vous aider à choisir la complémentaire santé qui vous correspond.

Le remboursement de votre mutuelle

Vous voulez savoir si votre mutuelle couvre bien vos dépenses chez le médecin ? Regardez dans votre contrat à la rubrique Frais médicaux ou Frais médicaux courants à la ligne consultations et visites. La plupart du temps, votre mutuelle vous rembourse un pourcentage de la Base de remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS). Plus ce pourcentage est élevé, plus la somme perçue est importante.

Vous ne consultez que des médecins de secteur 1 qui ne pratiquent pas de dépassements d’honoraires ? Une couverture de base, à 100% de la BRSS, est suffisante pour vous.

Par contre, si vous avez l’habitude de dépenser plus de 23 euros chez le médecin, optez pour une assurance complémentaire plus élevée.

Des remboursements plafonnés

Les remboursements des mutuelles dites responsables sont plafonnés depuis le 1er avril 2015. En 2016, vous êtes pris en charge si votre généraliste vous facture 51 euros ou 56 pour un spécialiste. Dès 2017, les règles sont encore plus strictes : votre praticien ne doit pas dépasser 46 euros et 50 pour un spécialiste. Son tarif est plus élevé ? Vous assumerez le reste de la somme.

Les remboursement de la Sécurité sociale dans et hors parcours de soins

La règle générale est simple :

  • Vous avez respecté le parcours de soins pour votre visite chez le médecin ? La Sécurité sociale vous rembourse 70% de la Base de remboursement de la Sécurité sociale.
  • Vous êtes hors des clous ? Elle ne vous règle que 30% de ce Tarif de convention. Il y a toutefois de nombreuses exceptions qui confirment la règle.

VOUS ÊTES DANS LE PARCOURS DE SOINS

Vous avez consulté votre médecin traitant ou un spécialiste avec son accord ?

Vous serez aussi remboursé de la même façon dans les situations suivantes :

  • Votre médecin traitant est en vacances et vous allez voir son remplaçant.
  • Vous avez un médecin traitant mais consultez un spécialiste en accès direct. Il peut s’agir d’un gynécologue, d’un ophtalmologue, d’un psychiatre ou neuropsychiatre ou d’un stomatologue. Avant de prendre rendez-vous, vérifiez les cas de prise en charge. Par exemple si vous avez plus de 25 ans, votre visite chez le psychiatre sera remboursée comme si vous étiez hors du parcours de soins.
  • Vous êtes en vacances ou il y a urgence pour votre santé ? Vous pouvez consulter un autre médecin que le vôtre en étant tout aussi bien remboursé.
  • Vous allez chez un médecin généraliste installé depuis moins de 5 ans.

VOUS ALLEZ VOIR UN MÉDECIN CORRESPONDANT

Votre praticien habituel vous oriente vers un médecin correspondant ? Cela peut-être ponctuel ou plus régulier. C’est le cas, par exemple, si vous souffrez d’une ALD et que vous voyez votre spécialiste tous les 15 jours. Vous êtes toujours remboursé à 70% de la BRSS, puisque vous êtes dans le parcours de soins coordonnés. Toutefois, le tarif du médecin est souvent un peu plus cher.

VOUS ÊTES HORS DU PARCOURS DE SOINS

Vous n’avez pas choisi de médecin traitant ? Vous avez un médecin traitant mais consultez un médecin spécialiste sans son accord ? Vous allez être beaucoup moins bien remboursé par la Sécurité sociale. Prenons un exemple :

  • Vous n’avez pas de médecin traitant.
  • Vous vous rendez chez un généraliste.
  • La consultation coûte 25 €.
  • La Sécurité sociale ne vous rembourse que 6,41 euros au lieu de 16,50 euros.

Remboursement de la mutuelle et parcours de soins

Vous êtes dans le parcours de soins ? Votre mutuelle vous rembourse normalement. Par contre, si vous êtes en dehors, il y a de fortes chances pour qu’elle ne comble pas le ticket modérateur. Votre reste à charge sera donc plus important. C’est le cas si vous avez choisi une mutuelle responsable. Aujourd’hui 90% des complémentaires santé le sont.

Sur le même thème

Gastro-entérite : comment éviter la contamination

L’hiver est propice aux épidémies. Grippe, bronchite, gastro-entérite… la liste est longue et il n’est pas rare de contracter l’une ou l’autre de ces maladies, particulièrement au moment des fêtes. L’une des plus contagieuses est la gastro-entérite. Elle peut être d’origine bactérienne (intoxication alimentaire) ou virale. Nous vous proposons ici quelques conseils pour s’en prémunir et passer un hiver en bonne santé, ou tout du moins sans gastro !

Tout savoir sur la carte Vitale

Elle est petite, verte, ressemble à une carte de crédit… Totalement gratuite, la carte Vitale atteste de votre immatriculation et de vos droits à l’Assurance Maladie. Valable partout en France, elle facilite et accélère vos remboursements.

Comparatif mutuelle santé

Vous souhaitez trouver une assurance santé adaptée à vos besoins et au meilleur tarif ? Pour bien comparer les mutuelles, voici les éléments à regarder avec attention.

Se faire rembourser son appareil auditif

L’appareil auditif aussi appelé audio-prothèse est un appareillage permettant d’amplifier le son à l’oreille d’une personne souffrant d’un déficit auditif. Celui-ci peut s’avérer très onéreux puisque son prix peut varier entre 950 euros et 2 000 euros pour les plus performants. Quelles sont les différences entre ces appareillages? comment être bien remboursé? on vous répond.

Quelle assurance pour un étudiant ?

Être étudiant implique de nombreux changements dans la vie. Pour vivre sereinement votre indépendance, il va falloir passer par plusieurs étapes : premiers appartements, jobs, stages ou encore voitures… Pour vous faciliter les choses, nous vous proposons une offre rentrée concernant l’assurance habitation, auto et santé.

L’OPTAM : qu’est ce que c’est ?

L’OPTAM ( Option pratique tarifaire maîtrisée) anciennement le CAS (Contrat d’accès aux soins) désigne un contrat signé entre l’assurance maladie et les médecins conventionnés, c’est à dire les médecins qui ont adhéré à cette convention. 

Comment choisir la meilleure mutuelle dentaire ?

Du simple soin de détartrage aux soins plus complets comme la pose de prothèses dentaires, les actes dentaires sont multiples. Et leurs remboursements disparates. Il est primordial de faire le point sur ses besoins avant de choisir un contrat de complémentaire santé adapté et réduire votre reste à charge.

Tout comprendre aux dépassements d’honoraires et leur remboursement

Votre consultation n’a pas été prise en charge intégralement? le reste à charge sur votre séance de spécialiste vous semble important malgré le remboursement de la sécurité sociale et de votre mutuelle? Il est fort possible que le professionnel de santé visité pratique des dépassements d’honoraires. Les dépassements d’honoraires sont fréquents en France, principalement lors de consultations de spécialistes, chirurgiens, ou anesthésistes. Ils sont pourtant encadrés par la sécurité sociale et facilement repérables pour le patient. Qu’est-ce qu’un dépassement d’honoraire ? Qui peut effectuer ces dépassements? Combien serez-vous remboursé de votre consultation? On vous explique le fonctionnement.

Remboursement des semelles orthopédiques

Conçues sur mesure, les semelles orthopédiques, ou orthèses plantaires, compensent diverses affections du pied et soulagent la douleur qui y est liée. En cas de troubles légers ou modérés, elles constituent une alternative simple et non invasive à la chirurgie. Comment sont-elles remboursées ?

ACS – L’aide à la complémentaire santé

L’aide à la complémentaire santé ou ACS, parfois aussi appelée « chèque-santé », est une aide financière pour payer sa mutuelle. Elle se présente sous la forme d’une attestation à présenter à sa mutuelle, qui indique le montant à déduire des cotisations annuelles. L’aide à la complémentaire santé a été remplacée en 2019 par la complémentaire santé solidaire CSS.

Plus d'actualités...

Mise en place du FPU

1 février 2022 - Remboursements, Santé

Dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale, depuis le 1er janvier 2022, un Forfai [···]

Lire la suite >

Des fêtes en toute sécurité

23 décembre 2021 - Auto, Habitation, Santé

Une bougie mal éteinte, un mauvais geste au moment d’ouvrir une huître, un niveau d’alco [···]

Lire la suite >

Décryptage PLFSS 2022

6 décembre 2021 - Santé

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2022 a été définitivement adopté [···]

Lire la suite >

Quel impact du CBD sur la santé ?

22 novembre 2021 - Santé

Depuis juin 2021 et l’autorisation de sa vente en France, le CBD a le vent en poupe. Il a la r [···]

Lire la suite >

Comment se protéger contre le coronavirus ?

5 mars 2019 - Santé

À moins d’avoir été coupé du monde depuis 1 mois, vous n’avez pas pu échapper aux discussions [···]

Lire la suite >