En raison d'un grand nombre d'appels, nous vous recommandons de nous contacter par mail ou via votre Espace Client. Merci de votre compréhension.
Menu
Aide

Cure thermale et mutuelle : remboursé sous conditions

Devis mutuelle santé

Envie de vous délasser et de vous soigner dans la vapeur légère d’un bain ? Les cures thermales prescrites par un médecin sont remboursées par la Sécurité sociale et votre mutuelle santé. Nos conseils pour bien la choisir selon vos besoins et votre situation.

Sécurité sociale : un remboursement partiel

Les conditions pour être pris en charge

Votre cure thermale vous a été prescrite par votre médecin ou votre chirurgien-dentiste ? C’est un 1er pas vers votre remboursement par la Sécurité sociale. Ainsi la thalassothérapie, qui vise le bien-être, n’est jamais prise en charge. Mais cela ne suffit pas. Vos soins doivent concerner les organes suivants :

  • Vos muqueuses bucco-linguales,
  • Votre système digestif,
  • Une pathologie psychosomatique,
  • Votre système urinaire,
  • Votre peau,
  • Votre coeur ou vos artères,
  • Votre cerveau,
  • Vos voies respiratoires.
  • Si vous êtes atteint de phlébologie, d’une maladie neurologique ou que votre enfant a des troubles du développement.

Vous rêvez de vous soigner dans cet établissement thermal réputé vanté par un ami ? L’Assurance maladie ne vous donne pas toute liberté.

  • Votre lieu d’accueil doit être agréé et conventionné par la Sécurité sociale.
  • Vous n’avez droit qu’à une seule cure par an pour la même maladie.
  • Les soins durent 18 jours au maximum. Vous ne pouvez les interrompre sauf en cas de force majeure ou raisons médicales. Sinon vos dépenses sont entièrement à votre charge.
  • C’est votre médecin qui choisit votre station thermale. La plus proche est la plus avantageuse pour vous. En effet, l’Assurance maladie rembourse vos frais de transport en se basant sur l’établissement le plus voisin. Veillez à ce que votre cure pour soigner vos bronches ne se déroule pas à 500 km de chez vous alors qu’il y a une station à proximité.

Vos démarches

  • Effectuez une demande de prise en charge auprès de la Sécurité sociale. Joignez-y le questionnaire de prise en charge et votre déclaration de ressources. Ce sont vos revenus de l’année précédente qui sont pris en compte : ceux de 2014 pour une cure en 2015, par exemple. Vous vivez seul et avez perçu plus de 14 664,30 euros ? Vos frais de transport et d’hébergement restent intégralement à votre charge.
  • Après réception des documents précédents, l’Assurance maladie vous délivre un formulaire : la prise en charge de cure thermale et facturation. Grâce à lui vous êtes rapidement remboursé après votre séjour.

Le montant de vos remboursements

Quels que soient vos revenus, la Sécurité sociale rembourse toujours le forfait de surveillance médicale et le forfait thermal. Sa base de remboursement (BRSS) est toutefois très variable d’une maladie et d’un établissement à l’autre. Le tableau, ci-dessous, vous indique la somme qu’il vous reste à régler

TABLEAU

La Sécurité sociale ne prend pas en charge vos frais de transport et d’hébergement ? Vous devez donc les payer. Dans votre cas une mutuelle couvrante est indispensable.

Vos ressources vous offrent le coup de pouce de l’Assurance maladie pour le transport et l’hébergement ? Le tableau, ci-dessous, récapitule les montants que vous percevez.

TABLEAU

Là aussi une complémentaire santé efficace est fondamentale. Vous aurez en effet du mal à vous loger quelques jours pour un prix aussi modique. Au total, ce sont plusieurs centaines d’euros qui sortent de votre porte-monnaie.

Mutuelle : comment faire votre choix ?

Ce sont souvent les mutuelles pour seniors ou travailleurs non salariés qui assument bien les cures thermales. Elles sont très protectrices.

Le forfait thermal et la surveillance médicale

Ces frais sont déjà assumés par la Sécurité sociale. C’est pour cela que la plupart des mutuelles vous remboursent un pourcentage de la BRSS. Le niveau choisi dépend des dépassements d’honoraires pratiqués dans votre station thermale. Le tableau, ci-dessous, éclaire votre lanterne.

Les frais d’hébergement et de transport

En général les complémentaires santé vous proposent un forfait annuel en euros. Ce système est avantageux si l’Assurance maladie ne participe pas du tout à vos dépenses d’hébergement et de tranport. Si elle le fait déjà, nous vous conseillons une autre formule. Il s’agit d’un remboursement mixte. On vous propose un pourcentage de la BRSS auquel on ajoute un pécule en euros.
Prenons un exemple :

  • Vos frais d’hébergement et de transport sont partiellement pris en charge par l’Assurance maladie.
  • Après sa participation, il vous reste à régler 150 euros d’hébergement et 230 euros de forfait thermal pour votre cure.
  • Votre mutuelle vous offre 150% de BRSS et une somme de 100 euros à dépenser comme vous le souhaitez.
  • Elle vous rembourse l’intégralité de votre hébergement et 340 euros pour le forfait thermal.
  • Il reste 60 euros à votre charge. En utilisant le forfait de 100 euros, votre cure thermale est gratuite !

Le cas de la thalassothérapie

Envie d’essayer la thalassothérapie ? Peu de mutuelles, surtout responsables, acceptent de la prendre en charge. Elle n’a pas pour objectif le soin médical mais la détente. Plutôt que de payer très cher une mutuelle dont vous n’aurez pas l’utilité, essayez les médecines douces. De plus en plus de complémentaires santé les remboursent. Elles visent aussi le bien-être et vous aident à rester en forme toute l’année.

Regardez les délais de carence

Vous avez fait votre choix? Avant de signer les yeux fermés, regardez le délai de carence de votre mutuelle. C’est le temps qu’elle met pour accepter de vous prendre en charge. Ce temps d’attente est variable : un mois, 6 mois voire un an. Anticipez sur votre cure thermale. Elle a lieu dans 6 à 3 mois ? C’est le moment de comparer les assurances santé sur internet.

Besoin d’une mutuelle qui rembourse votre cure thermale ?

(1) On considère que les frais d’hébergement sont pris en charge par l’Assurance maladie.

Les frais d’hébergement et de transport

En général les complémentaires santé vous proposent un forfait annuel en euros. Ce système est avantageux si l’Assurance maladie ne participe pas du tout à vos dépenses d’hébergement et de transport. Si elle le fait déjà, nous vous conseillons une autre formule. Il s’agit d’un remboursement mixte. On vous propose un pourcentage de la BRSS auquel on ajoute un pécule en euros.
Prenons un exemple :

  • Vos frais d’hébergement et de transport sont partiellement pris en charge par l’Assurance maladie.
  • Après sa participation, il vous reste à régler 150 euros d’hébergement et 230 euros de forfait thermal pour votre cure.
  • Votre mutuelle vous offre 150% de BRSS et une somme de 100 euros à dépenser comme vous le souhaitez.
  • Elle vous rembourse l’intégralité de votre hébergement et 340 euros pour le forfait thermal.
  • Il reste 60 euros à votre charge. En utilisant le forfait de 100 euros, votre cure thermale est gratuite !

Le cas de la thalassothérapie

Envie d’essayer la thalassothérapie ? Peu de mutuelles, surtout responsables, acceptent de la prendre en charge. Elle n’a pas pour objectif le soin médical mais la détente. Plutôt que de payer très cher une mutuelle dont vous n’aurez pas l’utilité, essayez les médecines douces. De plus en plus de complémentaires santé les remboursent. Elles visent aussi le bien-être et vous aident à rester en forme toute l’année.

Regardez les délais de carence

Vous avez fait votre choix? Avant de signer les yeux fermés, regardez le délai de carence de votre mutuelle. C’est le temps qu’elle met pour accepter de vous prendre en charge. Ce temps d’attente est variable : un mois, 6 mois voire un an. Anticipez sur votre cure thermale. Elle a lieu dans 6 à 3 mois ? C’est le moment de comparer les assurances santé sur internet.

Besoin d’une mutuelle qui rembourse votre cure thermale ? N’hésitez pas à comparer !

Sur le même thème

Gastro-entérite : comment éviter la contamination

L’hiver est propice aux épidémies. Grippe, bronchite, gastro-entérite… la liste est longue et il n’est pas rare de contracter l’une ou l’autre de ces maladies, particulièrement au moment des fêtes. L’une des plus contagieuses est la gastro-entérite. Elle peut être d’origine bactérienne (intoxication alimentaire) ou virale. Nous vous proposons ici quelques conseils pour s’en prémunir et passer un hiver en bonne santé, ou tout du moins sans gastro !

Tout savoir sur la carte Vitale

Elle est petite, verte, ressemble à une carte de crédit… Totalement gratuite, la carte Vitale atteste de votre immatriculation et de vos droits à l’Assurance Maladie. Valable partout en France, elle facilite et accélère vos remboursements.

Comparatif mutuelle santé

Vous souhaitez trouver une assurance santé adaptée à vos besoins et au meilleur tarif ? Pour bien comparer les mutuelles, voici les éléments à regarder avec attention.

Se faire rembourser son appareil auditif

L’appareil auditif aussi appelé audio-prothèse est un appareillage permettant d’amplifier le son à l’oreille d’une personne souffrant d’un déficit auditif. Celui-ci peut s’avérer très onéreux puisque son prix peut varier entre 950 euros et 2 000 euros pour les plus performants. Quelles sont les différences entre ces appareillages? comment être bien remboursé? on vous répond.

Quelle assurance pour un étudiant ?

Être étudiant implique de nombreux changements dans la vie. Pour vivre sereinement votre indépendance, il va falloir passer par plusieurs étapes : premiers appartements, jobs, stages ou encore voitures… Pour vous faciliter les choses, nous vous proposons une offre rentrée concernant l’assurance habitation, auto et santé.

L’OPTAM : qu’est ce que c’est ?

L’OPTAM ( Option pratique tarifaire maîtrisée) anciennement le CAS (Contrat d’accès aux soins) désigne un contrat signé entre l’assurance maladie et les médecins conventionnés, c’est à dire les médecins qui ont adhéré à cette convention. 

Comment choisir la meilleure mutuelle dentaire ?

Du simple soin de détartrage aux soins plus complets comme la pose de prothèses dentaires, les actes dentaires sont multiples. Et leurs remboursements disparates. Il est primordial de faire le point sur ses besoins avant de choisir un contrat de complémentaire santé adapté et réduire votre reste à charge.

Tout comprendre aux dépassements d’honoraires et leur remboursement

Votre consultation n’a pas été prise en charge intégralement? le reste à charge sur votre séance de spécialiste vous semble important malgré le remboursement de la sécurité sociale et de votre mutuelle? Il est fort possible que le professionnel de santé visité pratique des dépassements d’honoraires. Les dépassements d’honoraires sont fréquents en France, principalement lors de consultations de spécialistes, chirurgiens, ou anesthésistes. Ils sont pourtant encadrés par la sécurité sociale et facilement repérables pour le patient. Qu’est-ce qu’un dépassement d’honoraire ? Qui peut effectuer ces dépassements? Combien serez-vous remboursé de votre consultation? On vous explique le fonctionnement.

Remboursement des semelles orthopédiques

Conçues sur mesure, les semelles orthopédiques, ou orthèses plantaires, compensent diverses affections du pied et soulagent la douleur qui y est liée. En cas de troubles légers ou modérés, elles constituent une alternative simple et non invasive à la chirurgie. Comment sont-elles remboursées ?

ACS – L’aide à la complémentaire santé

L’aide à la complémentaire santé ou ACS, parfois aussi appelée « chèque-santé », est une aide financière pour payer sa mutuelle. Elle se présente sous la forme d’une attestation à présenter à sa mutuelle, qui indique le montant à déduire des cotisations annuelles. L’aide à la complémentaire santé a été remplacée en 2019 par la complémentaire santé solidaire CSS.

Plus d'actualités...

Mise en place du FPU

1 février 2022 - Remboursements, Santé

Dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale, depuis le 1er janvier 2022, un Forfai [···]

Lire la suite >

Des fêtes en toute sécurité

23 décembre 2021 - Auto, Habitation, Santé

Une bougie mal éteinte, un mauvais geste au moment d’ouvrir une huître, un niveau d’alco [···]

Lire la suite >

Décryptage PLFSS 2022

6 décembre 2021 - Santé

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2022 a été définitivement adopté [···]

Lire la suite >

Quel impact du CBD sur la santé ?

22 novembre 2021 - Santé

Depuis juin 2021 et l’autorisation de sa vente en France, le CBD a le vent en poupe. Il a la r [···]

Lire la suite >

Comment se protéger contre le coronavirus ?

5 mars 2019 - Santé

À moins d’avoir été coupé du monde depuis 1 mois, vous n’avez pas pu échapper aux discussions [···]

Lire la suite >