En raison d'un grand nombre d'appels, nous vous recommandons de nous contacter par mail ou via votre Espace Client. Merci de votre compréhension.
Menu
Aide

Comment être indemnisé en cas d'incendie de son véhicule ?

L’indemnisation varie selon les garanties d’assurance auto souscrite. Trouvez l’assurance avec le meilleur rapport couverture/prix.

Devis assurance auto

Votre voiture a été incendiée, complètement ou en partie ? Selon qu’elle soit assurée au tiers ou tous risques, l’indemnisation varie.

Si votre voiture est assurée au tiers, vous n’avez sans doute pas de garantie incendie auto. En effet, seule la responsabilité civile est obligatoire en assurance auto. Certaines compagnies d’assurance proposent la protection incendie dans des formules plus larges : tous risques, tiers plus, formule médiane, tiers étendu… Vérifiez-le dans votre contrat. Et suivez nos conseils pour bien déclarer votre sinistre et être indemnisé rapidement.

Téléchargez votre lettre de déclaration de sinistre type et envoyez-la à votre assureur. Pour trouver votre modèle de déclaration de sinistre personnalisable :
CLIQUEZ ICI

Comment être indemnisé avec une garantie contre l’incendie ?

1ère étape : déclarez votre sinistre

Vous devez envoyer à votre assureur une déclaration circonstanciée du sinistre dans les 5 jours ouvrés suivant votre découverte du véhicule incendié. Précisez la date, le lieu et le contexte du feu. Vous pouvez joindre des photos de l’état de la voiture avant et après.

La plupart des contrats d’assurance vous imposent aussi de porter plainte au commissariat pour incendie criminel. Une enquête pourra être ouverte afin d’identifier le responsable. S’il constate qu’il s’agit d’un incident responsable, c’est à dire que vous êtes à l’origine de l’incendie, l’assureur pourra se retourner contre vous et vous poursuivre pour escroquerie.

2ème étape : votre voiture est examinée par un expert

L’assureur dépêche ensuite, à ses frais, un expert professionnel qui va évaluer le montant des dommages. Une voiture brûlée est souvent déclarée « épave » ou « véhicule économiquement irréparable » (VEI). Dans ce cas, l’expert estime que les réparations coûteraient plus chères que le véhicule lui-même.

L’expert intervient généralement dans les 15 jours suivant la déclaration du sinistre. Il envoie son rapport à l’assureur qui vous en fait parvenir une copie. Si vous n’êtes pas d’accord avec les conclusions de l’expert, vous pouvez mandater un contre-expert à vos frais. Ne le faites que si le prix que l’on vous propose est bien plus bas que la valeur de votre véhicule. Si la différence est inférieure à 200 euros, nous vous conseillons de ne pas contester. Les honoraires de l’expert correspondent à peu près à ce chiffre.

3ème étape : quelle indemnisation ?

Le montant remboursé dépend de ce qui est prévu par votre contrat d’assurance. Dans la plupart des cas, l’indemnité est calculée en fonction de la valeur de remplacement de votre voiture, c’est-à-dire sa cotation à l’argus. Si vous avez souscrit une option valeur à neuf, vous serez indemnisé sur la base de la valeur d’achat de votre voiture. Une franchise peut aussi rester à votre charge. Pour le savoir, reportez-vous aux conditions particulières de votre contrat.

Comment faire si vous avez une assurance classique, sans garantie incendie ?

Même si vous n’avez pas de garantie incendie auto, il est cependant essentiel de prévenir votre assureur et d’entamer les démarches suivantes. Certaines démarches vous permettent d’être indemnisé malgré un faible taux de couverture de votre assurance actuelle.

1ère étape : résiliez votre assurance auto

L’assurance auto prend fin automatiquement si votre voiture est inutilisable après un événement non couvert par votre contrat. L’assureur doit alors vous rembourser l’éventuel trop-perçu.

Informez votre assureur dans les mêmes conditions que si vous étiez assuré. Appuyez-vous sur le rapport de l’expert pour mettre fin à votre contrat. Si vous n’entamez pas ces démarches, vous risquez de continuer à payer une assurance inutile.

2ème étape : 2 solutions pour être indemnisé

  • Depuis le 1er septembre 2008, vous pouvez demander une indemnisation à la Commission d’indemnisation des victimes d’infraction (CIVI) sous certaines conditions.
    Vos ressources annuelles ne dépassent pas 2058 euros par mois pour une personne seule (plafond identique depuis 2010). Ce plafond est majoré pour chaque personne supplémentaire à charge.Vous pouvez fournir une attestation d’assurance ainsi qu’un certificat de contrôle technique si la voiture a plus de 4 ans. Le remboursement, versé par le Fonds de garantie des victimes des actes terroristes et autres infractions (FGTI), s’élève à 4234,5 euros (montant mis à jour au 1er juillet 2015).
  • Votre voiture a été incendiée lors de violences urbaines : émeutes, manifestations, attroupements… L’article L.211-10 du Code de la Sécurité intérieure vous autorise à déposer une demande d’indemnisation en préfecture. Le tribunal administratif a 6 mois pour fixer le montant que vous percevez. Pour vous indemniser, il estime généralement que l’événement doit avoir une certaine ampleur : nombre conséquent d’émeutiers, épisode de longue durée ou beaucoup de véhicules touchés…

Besoin d’une assurance qui couvre l’incendie et d’autres événements (inondation, grêletempête …) ?

Sur le même thème

Plus d'actualités...

Des fêtes en toute sécurité

23 décembre 2021 - Auto, Habitation, Santé

Une bougie mal éteinte, un mauvais geste au moment d’ouvrir une huître, un niveau d’alco [···]

Lire la suite >

De nouveaux boîtiers pour limiter la vitesse des voitures

25 novembre 2021 - Auto

Le 17 novembre dernier, une nouvelle directive européenne a été adoptée : à partir de juillet 2022, [···]

Lire la suite >

Restriction de certains contrôles routiers sur les applications

5 novembre 2021 - Auto

Le 1er novembre dernier, une série de mesures est entrée en vigueur. Parmi elles, l’obligation d’équ [···]

Lire la suite >