En raison d'un grand nombre d'appels, nous vous recommandons de nous contacter par mail ou via votre Espace Client. Merci de votre compréhension.
Menu
Aide

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Pour trouver l’assurance auto la moins chère, le mieux c’est de comparer.

Devis assurance auto

Un jeune conducteur est quelqu’un qui vient d’obtenir son permis, peu importe qu’il ait 50 ou 18 ans. Auprès des assurances, cet situation n’est pas vraiment un atout. On vous explique pourquoi et quelles sont les conséquences en matière d’assurance auto.

En France, dès que vous achetez une voiture, vous avez l’obligation légale de l’assurer. Or, parfois, le coût de l’assurance peut vite grimper selon la puissance du véhicule, le niveau des garanties et de franchise souhaitées, mais aussi l’historique du conducteur. Ce dernier est défavorisé s’il a déjà eu plusieurs sinistres ou ou s’il est « jeune conducteur ».

Qu’est-ce qu’un « jeune conducteur » ?

Le statut de jeune conducteur permet de juger du niveau d’expérience d’un automobiliste souscrivant une assurance auto. Il s’agit d’un titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans.

Sont également catégorisés comme jeunes conducteurs ceux qui :

  • ont le permis mais n’ont jamais conduit et été assurée ;
  • n’ont jamais conduit de véhicule assuré à leur nom. Ou ils ne figuraient sur le contrat d’assurance de leurs parents ou de leur conjoint comme second conducteur ;
  • ont conduit – durant les 3 dernières années – un véhicule de fonction sans être désignés comme conducteur sur le contrat d’assurance ;
  • ont dû repasser l’intégralité des épreuves théoriques et pratiques suite à l’annulation de leur permis de conduire. Les conducteurs forcés de repasser l’épreuve théorique du permis de conduire par décision de justice ne sont généralement pas considérés comme « jeunes conducteurs ».

Pourquoi une assurance auto jeune conducteur est-elle plus chère ?

On ne va pas se mentir, les jeunes conducteurs ont plutôt mauvaise réputation. En effet, il s’agit de la population de conducteurs la plus exposée aux sinistres. Tout cela est dû à leur inexpérience et peut-être à leurs comportements plus à risque : prise du volant de nuit en rentrant de soirée. Ils sont ainsi en tête des sinistres avec des dommages corporels ainsi que les matériels. De ce fait, ils sont particulièrement coûteux pour l’assureur. C’est pourquoi, celui-ci anticipe les risques et propose des assurances à des tarifs plus élevés que pour les autres catégories de conducteurs.

Comment payer moins cher votre assurance auto ?

Des solutions existent pour diminuer de manière conséquente votre prime d’assurance auto.

 

Si vous n’avez pas encore passé le permis

Privilégiez l’apprentissage en conduite accompagnée. Les assureurs considèrent que vous avez acquis plus d’expérience qu’un jeune conducteur ayant eu simplement quelques leçons en auto-école. De ce fait votre bonus-malus sera plus intéressant et votre prime d’assurance moins élevée.

 

Si vous avez déjà obtenu votre permis

Si vous n’avez pas besoin d’acheter un véhicule dans l’immédiat, parce que vous faites vos études dans une grande ville par exemple, demandez à vos parents de vous inscrire comme conducteur secondaire sur leur contrat d’assurance. Ainsi, le jour où vous aurez votre propre véhicule et que vous souscrivez une assurance, vous serez considéré comme ayant davantage d’expérience que quelqu’un qui n’a jamais été mentionné sur un contrat.

 

Pour quelle assurance opter ?

Pour trouver l’offre qui vous correspond, le mieux est de comparer entre les formules d’assurance existantes :

  • Au tiers. Cette offre est intéressante si vous avez hériter de la voiture de grand-mère qui n’a plus beaucoup de valeur, ou que vous êtes un petit conducteur. Vous ne prenez le volant que pour rentrer chez vos parents le week-end par exemple. Cette formule est la moins chère mais aussi la moins protectrice des assurances. En cas d’accident responsable, elle dédommagera les tiers en cas préjudices physiques ou matériels. En revanche vos dégâts et dommages ne seront eux pas pris en charge ;
  • Au tiers-étendu. Cette formule est un bon compromis si vous souhaitez être mieux protégé mais que votre budget est limité ;
  • Tous risques. L’obtention de votre permis a été l’occasion pour vos parents de vous récompenser avec l’achat d’une voiture flambant neuve ? À ce moment là, mieux vaut opter pour la formule la plus protectrice, qui vous couvrira dans toutes les situations.

 

Une autre solution possible est de souscrire l’assurance auto Novys. Son principe est simple : mieux vous conduisez, plus le remboursement que vous aurez en fin de mois sur votre assurance sera important. Comment ça marche ? Tout simplement avec l’installation d’un boitier connecté dans votre voiture. Il va collecter vos données de conduite, comme le freinage, la prise des virages, les heures pendant lesquelles vous roulez. Il va ensuite les analyser, en déduire un score de conduite qui déterminera le montant de votre remise. Elle peut aller jusqu’à 40% de votre prime. Enfin, grâce à l’application dédiée, vous bénéficiez de conseils de conduite.

Passé 3 ans, sauf accident ou défaut de paiement de votre prime d’assurance auto, vous serez considéré comme un « conducteur expérimenté » par les assureurs et vous paierez moins cher votre assurance auto.

 

Sur le même thème

Plus d'actualités...

Des fêtes en toute sécurité

23 décembre 2021 - Auto, Habitation, Santé

Une bougie mal éteinte, un mauvais geste au moment d’ouvrir une huître, un niveau d’alco [···]

Lire la suite >

De nouveaux boîtiers pour limiter la vitesse des voitures

25 novembre 2021 - Auto

Le 17 novembre dernier, une nouvelle directive européenne a été adoptée : à partir de juillet 2022, [···]

Lire la suite >

Restriction de certains contrôles routiers sur les applications

5 novembre 2021 - Auto

Le 1er novembre dernier, une série de mesures est entrée en vigueur. Parmi elles, l’obligation d’équ [···]

Lire la suite >